Rechercher
  • Hugues Batsielilit

Lutte contre les maladies infectieuses

Dr. Hugues Fidèle Batsielilit conçoit une nouvelle approche clinique pour la réponse communautaire à la ville de Fundong, dans le nord-ouest du Cameroun.


Les maladies infectieuses telles que (VIH/SIDA, paludisme, tuberculose, rougeole et fièvre typhoïde) représentent plus d’un tiers des décès dans la ville de Fundong NW Cameroun. Elles sont également l’un des problèmes de santé les plus répandus et coûteux auxquels la communauté fait face aujourd’hui.


En conséquence, l’hôpital régional de Fundong, dans le Nord-Nord-Est du Cameroun, a pris des mesures considérables pour mettre en œuvre une nouvelle approche clinique, appelée « Lignes directrices sur les patients cliniques ».


Dr. Hugues Fidèle Batsielilit a écrit et conçu le nouveau projet pour aider le personnel médical dans le traitement approprié des patients atteints de maladies infectieuses.

La nouvelle approche des « Lignes directrices sur les patients cliniques » propose aujourd’hui d’élaborer des consultations plus ciblées sur des personnes fortement touchées, et de créer une inter-connection entre tous les services.


Elle permet également d’améliorer la qualité au niveau individuel et l’ensemble de la population, en particulier, dans les aspects critiques liés à l’utilisation des services de prévention, le traitement antirétroviral, et le suivi des résistances de la maladie.


En outre, la nouvelle approche permet non seulement d’examiner tous les six mois l’amélioration du niveau de comptage des CD4 en surveillant la charge virale, mais aussi en atténuant la prévention de la transmission des maladies infectieuses mère-enfant.


Cette nouvelle approche encourage également les initiatives visant à promouvoir une meilleure approche alimentaire, en particulier pour les patients atteints du VIH/SIDA et des maladies tuberculeuses.

L’hôpital régional de Fundong a mis en œuvre cette nouvelle approche développée par Dr. Hugues Fidele Batsielilit, en raison de l’importance des populations qui supportent le poids des maladies infectieuses dans la communauté.


Selon une étude menée par le Corps de la paix camerounais, l’année dernière, les maladies infectieuses représentaient plus de 80% des décès dans la population de Fundong (Boyo Division).


C’est pourquoi « Dr. Hugues Fidèle Batsielilit a saisi l’ opportunité pour saluer le consensus qui s’appuie sur cette nouvelle approche des “Lignes directrices cliniques sur les patients ».

Puis, « il a exprimé sa sincère gratitude aux représentants de l’hôpital de Fundong, pour la confiance qui lui a eté accordée pour apporter des améliorations qui sauveront les vies des patients », a-t-il conclu.


Pour conclure, le directeur de l’hôpital régional de Fundong Dr. Ngum Joël, a « d’abord remercié Dr. Hugues Fidèle Batsielilit pour son expertise et sa disponibilité dans la conception de cette nouvelle approche ».


Puis « a exhorté le personnel médical et l’ensemble de la communauté, entre autres, à adopter cette approche alternative au meilleur bénéfice de la population de Fundong. »

John Colin du communiqué de presse régional fundong, NW Cameroun 15 mai 2016.

4 vues0 commentaire