Tout a commencé avec ...

Une découverte choquante…

Un décès familial a conduit le fondateur d'ICAN, le Dr Hugues Fidele Batsielilit, à Libreville, la capitale du Gabon, en Afrique. Lors de sa visite à l'un des principaux hôpitaux de la région, il a été choqué par l'état physique et le manque d'installations sanitaires dans l'établissement, le manque d'espace et l'absence de la plupart des équipements de base. Il a vu des femmes accoucher sur le sol en raison du manque de lits ainsi que du manque de berceaux pour les nouveau-nés et d'incubateurs pour les nourrissons malades.

 

Suivi de recherches…

Perturbé par l'état de l'hôpital, le Dr Batsielilit a lancé une étude pour enquêter sur les soins médicaux et le traitement des femmes enceintes, des nouveau-nés et des nourrissons dans d'autres hôpitaux et cliniques, et a découvert que ces conditions étaient un problème courant dans toute la région. Il a constaté l'absence d'équipements de base tels que des lits, des draps, des serviettes, des chauffe-bébés, des ultrasons et d'autres équipements de diagnostic nécessaires.

 

ICAN inspiré…

Ses observations l'ont inspiré à consacrer ses ressources à aider les mères africaines et leurs enfants à accéder à des soins de santé sûrs, actualisés et abordables. En réponse, il a créé une organisation internationale à but non lucratif et non gouvernementale (ONG) dédiée à fournir à la communauté médicale la formation, l'assistance technique et les ressources nécessaires pour améliorer les soins et le traitement des femmes africaines, de leurs nouveau-nés et des jeunes enfants.

Dr.B PICTURE 03-18-2022.png