Rechercher
  • Hugues Batsielilit

L'organisation humanitaire Américaine, l'International Consulting Aid Network (ICAN), a offert le 5

I ’organisation ICAN, dans la poursuite de ses actions humanitaires a construit deux maisons pour des familles déshéritées. Celle-ci comprennent chacune trois chambres, une cuisine, un salon, une terrasse et deux toilettes. Elles ont été remises aux deux familles devant de nombreux invités et personnes intéressées de différentes communautés.


Ces deux maisons, d'un coût de 9, 000 000 CFA (15 000 dollars), ont été financées par le fonds fiduciaire pour le logement de l'International Consulting Aid Network et données aux familles nécessiteuses par son principal promoteur, Dr Hugues Fidèle Batsielilit

L'organisation (ICAN) et son président, à travers ce geste, renforcent sa position humanitaire avec de nombreux travaux sociaux et actions philanthropiques dans de nombreux pays africains comme le Cameroun, le Gabon, le Sénégal, la Guinée équatoriale, le Togo, le Bénin et Haïti.

S'exprimant à cette occasion, Dr Hugues Fidèle Batsielilit a souligné que “ce geste d’offrir de nouvelles maisons à ces familles défavorisées, exprime d'abord ses engagements permanents à aider les personnes démunies à avoir un logement décent et une meilleure qualité de vie.”


Il a ensuite ajouté que “Prendre soin des pauvres et des nécessiteux est un devoir noble que tout le monde devrait embrasser. Plus, vous donnez aux pauvres et aux nécessiteux, plus vous renforcez leur dépendance. Si vous leur donnez une chance ou une opportunité, vous verrez une amélioration efficace et durable dans leur vie.”


Les familles sélectionnées éprises de joie, n'ont pas eu assez de mots pour exprimer leur reconnaissance à Dr Hugues Fidèle Batsielilit et à son organisation (ICAN) pour ces actes généreux et louables. Puis, elles ont recommandé à d’autres personnes de suivre cet exemple. Selon elles, de nombreuses familles défavorisées dont la plupart sont des veuves et des orphelins pauvres, sont toujours abandonnés et vivent dans la rue sans ressources après la mort de leur mari ou parents.


L'organisation (ICAN) a pour mire les enjeux sociaux. De ce fait, elle se consacre sur des activités visant à aider les pauvres et à améliorer leurs conditions de vie.


Tutuo Bih Ndah pour Bamenda New Watch Reporter. Bamenda, NW Cameroun

16 vues0 commentaire